Newsletter

La Pharmacie Principale vous fait parvenir tous les 15 jours, des informations validées sur la santé.

Inscription à la newsletter

* indicates required
  • Si le soja est l’aliment de choix pour réduire les risques de cancer du sein et diminuer les effets de la ménopause (bouffées de chaleur et densité osseuse), l’avocat quant à lui, agit sur le cancer de la prostate et améliore en plus, les risques cardiovasculaires et de diabète. 

    juil-2021
  • On a vu dans la dernière Newsletter que les protéines animales, en raison du fait qu’elles soient dans un pack de graisses saturées, favorisent les cancers. Le monde végétal nous apporte au contraire des antidotes aux cancers, scientifiquement prouvés…  

    juin-2021
  • On sait qu’il est possible de prévenir et inverser le cours de l’obésité, de l’hypertension et du diabète avec quelques modifications de l’alimentation et du « lifestyle ». Mais qu’en est-il du cancer ?  

    juin-2021
  • Depuis le mois d’avril, il est possible d’acquérir gratuitement 5 autotests tous les 30 jours pour le dépistage du Covid-19. Quelle est leur fiabilité, leur utilité et que faire si le test est négatif ou s’il est positif ? 

    juin-2021
  • Au même titre que son environnement, son architecture, sa culture, ses restaurants… ses commerces font partie de l’identité de Genève. En particulier ceux qui ont 100 ans et +  

    mai-2021
  • Vous voulez diminuer vos principaux facteurs de risques de mortalité que sont l’excès de poids, le diabète et l’hypertension ? Vous avez bien raison. Il faut savoir qu’ils sont intimement liés, si bien que quand on agit sur l’un d’entre eux, on influence aussi les deux autres. Autrement dit… d’une pierre, 3 coups ! 

    mai-2021
  • Comment voyez-vous les 10 dernières années de votre vie ? Voici quelques scénarios possibles avec des personnes du même âge. Vous avez une préférence ?  Alors, passez à l’action…

    avr-2021
  • Au début de l’année 2020, l’arrivée surprise du corona a créé une immense confusion. Une lutte chaotique s’est engagée contre le virus. Celle-ci a malheureusement occulté l’autre pandémie, celle qui existait avant le virus et qui sera là après lui : les maladies chroniques. Faut-il en conséquence s’attendre à une explosion des cas ?

    avr-2021

Pages