Je veux améliorer ma consommation de tabac, c’est ma Priorité Santé

1. Je veux comprendre avant d’agir

Le tabac est la première cause de maladie évitable (l’alcool est la 2ème et l’obésité la 3ème).

Comment peut-on autoriser la vente d’un produit qui tue 50% de ses clients fidèles ?

Comment ça marche ?

Il faut moins de 10 secondes pour que les substances actives du tabac arrivent au cerveau et que le fumeur ressente une sensation de bien-être et de plaisir, accompagnée d’une meilleure concentration et d’une amélioration de l’humeur.

Il faut 20 ans (ou plus) pour développer les complications liées au tabac dont les plus fréquentes sont le cancer du poumon, la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive), l’insuffisance respiratoire sévère et les maladies cardiovasculaires.

La plupart des sensations positives sont apportées par la nicotine qui se trouve à des concentrations variables dans le tabac. Les autres composants (environ 5’200 au total) comprennent des produits accélérant l’absorption de la nicotine, des additifs toxiques pour augmenter la consommation, des arômes et quelques 60 substances cancérigènes.


www.tabac-stop-center.ch

L’effet quasiment instantané générateur d’émotions positives et bloqueur des émotions négatives explique qu’en Suisse, près de 30% de la population âgée de 15 ans et plus fument. Le fait que le tabagisme commence souvent à l’adolescence, période accompagnée d’opposition à l’autorité, de sentiment d’invulnérabilité et de vision à court terme, favorise le chemin vers la dépendance.

C’est bien plus tard que les symptômes désagréables, mais non dangereux, liés au sevrage apparaissent. Le fait que ceux-ci s’estompent en moins de 10 secondes avec une seule bouffée de cigarette explique la difficulté de s’arrêter de fumer. Conséquence : plus de 9'500 décès chaque année en Suisse dus au tabac (OFS – 2015).

Tabac et maladies

Plus de 23 maladies, telles que cancers, maladies cardiovasculaires, accidents vasculaires cérébraux, ostéoporose, BPCO, infertilité ou encore dysfonction érectile, sont associées au tabac. La fumée du tabac a aussi des effets sur la peau et sur la voix. Le tabac altère les fibres élastiques de la peau devenant plus précocement ridée. Il donne la voix rauque en particulier chez les femmes.

Chaque bouffée de cigarette contient 1015 (un million de milliard) radicaux libres. Les radicaux libres sont des substances très réactives qui se combinent avec l’oxygène pour créer un « stress oxydatif ». Celui-ci cause et favorise le développement des maladies mentionnées ci-dessus et nous fait vieillir prématurément.

Pour neutraliser ces radicaux libres, notre corps a besoin d’antioxydants. Il faut 25mg de vitamine C (ou l’équivalent d’une orange) pour neutraliser les radicaux libres contenus dans une seule cigarette. Les fumeurs doivent donc consommer plus de fruits (ou prendre des compléments alimentaires ciblés) pour compenser l’oxydation due au tabac.

La dépendance au tabac

La nicotine est la substance du tabac à l’origine de la dépendance.

Cette dépendance se présente sous 3 formes :

  • La dépendance comportementale, qui résulte de l’association des effets psychoactifs positifs avec des situations spécifiques (stress, ennui, café, apéritif, convivialité...)
  • La dépendance psychologique, qui résulte de la recherche d’effets psychoactifs positifs (plaisir, éveil, humeur…) et de la suppression de l’angoisse
  • La dépendance physique, surtout liée au besoin d’éviter les symptômes de sevrage dus à l’arrêt du tabac

Au fil du temps les effets positifs à court terme diminuent et les symptômes de sevrage apparaissent, incitant la personne dépendante à fumer, non plus pour obtenir des effets positifs mais pour éviter les effets négatifs du sevrage.

Les symptômes du sevrage

Bien que désagréables, les symptômes du sevrage ne sont pas dangereux et n’exigent pas forcément de suivi médical comme pour le sevrage de l’alcool.

Les études montrent qu’environ la moitié des fumeurs est désireuse de cesser de fumer mais que peu d’entre eux y arrivent. De plus, comme on ne sent pas venir les maladies décrites précédemment, qui mettent plus de 20 ans pour se manifester, il n’y a pas beaucoup d’incitation à arrêter le tabac.

Selon le Dr O’Hare, on peut estimer que la durée des symptômes de sevrage en jours est équivalente au nombre de cigarettes fumées par jour. Pendant cette période, les principaux symptômes liés à l’arrêt du tabac sont l’impression d’étourdissement, la prise de poids, l’augmentation de l’appétit, la constipation, des picotements, des troubles passagers du sommeil et des sécrétions nasales et bronchiques.

Les aides au sevrage

La majorité des symptômes cités ci-dessus sont dus au manque de nicotine. C’est pour cela qu’il existe des substituts nicotiniques, tels que patchs et gommes, qui vont diminuer significativement l’inconfort lié au sevrage.

La substitution nicotinique double les chances de succès. Elle diminue et supprime la sensation de manque et les symptômes de sevrage dès le premier jour. Elle s’utilise sur 2 à 3 mois, sous forme de substitut unique ou combiné. Le choix de la méthode de substitution est individuel et doit prendre en considération la préférence et l’expérience de la personne, ainsi que le niveau de dépendance (fort, moyen, faible), et les éventuelles contre-indications.

 

Idéalement, il est préférable d’arrêter totalement sa consommation de tabac. Toutefois, pour les personnes qui n’arrivent ou ne souhaitent pas cesser de fumer tout de suite, la e-cigarette a l’avantage de ne pas contenir les 60 substances cancérigènes contenues dans toutes les cigarettes normales. Cela pourrait donc constituer une étape intermédiaire et intelligente vers l’arrêt. Une discussion avec le médecin traitant est recommandée.

Les avantages de l’arrêt du tabac

En plus de la réduction du risque de maladies graves, l’arrêt du tabac permet de retrouver l’odorat et le goût perdus, de diminuer voire même supprimer la mauvaise haleine liée au tabac, les dents et les doigts jaunes, le teint gris et ridé, la peau sèche et terne, l’odeur du tabac sur les habits, la toux matinale.

Il libère aussi de la dépendance, de l’angoisse de ne pas avoir de cigarettes et de la responsabilité à l’égard des fumeurs passifs de l’entourage.

Et surtout, l’arrêt du tabac améliore la durée et la qualité de vie.

Pour en savoir plus : consultez notre rubrique info-santé

Tests complémentaires pour comprendre et mesurer son évolution :

  • Le test de Fagerström permet de dépister et de quantifier son niveau de dépendance. Ses questions portent sur les habitudes du fumeur.

Si vous désirez être conseillé(e), rendez-vous dans l’une de nos  8 officines de Genève et Chavannes.

2. Je veux savoir où en est ma santé

On ne peut améliorer que ce que l’on peut mesurer.
Quelles sont les mesures qui vont me permettre de savoir où j’en suis, et si mes choix de vie influencent positivement ou négativement ma santé ?

 

Elaboré avec l’aide de médecins spécialistes, la Pharmacie Principale propose l’Audit Santé PP, un moyen simple et efficace de connaître l’état de sa santé et son évolution.

Avec l’Audit Santé PP qui est offert gracieusement à nos clients, il est aujourd’hui possible pour tout un chacun de calculer « online » et en 10 minutes, son Score Santé PP.

Le Score Santé PP (72% sur l’exemple ci-contre) va constituer votre point de référence pour évaluer l’impact de vos nouveaux choix de vie.

  • Si votre Score Santé s’améliore, c’est que vous avez fait les bons choix.
  • Si vos choix ne sont pas judicieux, votre Score Santé va diminuer.

Si vous avez déjà fait l’Audit Santé PP et que vous connaissez déjà votre situation de départ, choisissez ci-dessous un objectif et une méthode. Si non, nous vous recommandons de faire votre Audit Santé PP avant de continuer.

 

3. Je veux fixer un objectif

  • Diminuer
  • Arrêter

4. Je veux faire une démarche personnelle

Pour diminuer votre consommation de tabac, la Pharmacie Principale vous fait les 12 propositions ci-dessous. Nous vous suggérons d’en choisir 3 qui vous semblent pertinentes et faciles à réaliser, et de les mettre en œuvre dès aujourd’hui. Les propositions ci-dessous sont essentiellement informatives. Elles ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation avec votre médecin traitant.

  1. Je teste ma dépendance au tabac
  2. Je parle de ma consommation de tabac à mon médecin, mes proches
  3. J'évite les endroits fumeurs et ce qui me donne envie de fumer
  4. Je consomme moins d'alcool et de café
  5. Je réduis mon stress
  6. J’augmente mon activité physique
  7. Je décide d'arrêter de fumer
  8. Je jette mes cigarettes et cendriers
  9. Je prends des substituts nicotiniques
  10. Je modifie mon alimentation pour ne pas prendre du poids et conserver un bon transit intestinal
  11. Je choisis une solution intermédiaire (e-cigarette)
  12. Je télécharge l’application gratuite stop-tabac

5. Je veux être accompagné(e) dans ma démarche

Comment pouvons-nous vous aider à améliorer votre santé ?

Sur la base de vos résultats d’Audit Santé, nous vous proposons :

  • Un conseil express offert dans une de nos 8 officines de Genève et Chavannes (sans rendez-vous)
  • Un entretien de 30 minutes (coût : CHF 30.-, 10 premières minutes offertes) à l’officine de la Pharmacie Principale du 7, rue de Coutance, pour analyser avec vous vos résultats d’Audit Santé PP et vous aider à élaborer une vraie stratégie santé

Afin de pouvoir répondre de manière personnalisée à votre demande d’accompagnement, nous vous prions de cliquer sur le lien suivant : je veux être accompagné(e), et remplir notre formulaire de contact.

6. Je veux simplement acheter un produit qui va me faire du bien

Modifier sa consommation de tabac exige du temps. Dans l’intervalle, vous pouvez partiellement compenser certains déficits par des compléments alimentaires ciblés et de qualité.

Voici quelques produits reconnus pour réduire les effets négatifs de la fumée du tabac :

• Des plantes et extraits de plantes, des épices
• Des vitamines, des oligoéléments, des antioxydants
• Des substituts nicotiniques

La perception et la réaction du corps à la fumée du tabac sont différentes pour chaque personne. C’est pourquoi, un programme «tabac» doit être fait sur mesure avec des produits de qualité, dont la source est connue. Pour garantir le résultat, le conseil doit être personnalisé.

Dans chacune de nos 8 officines de Genève et Chavannes, vous trouverez des spécialistes en nutrition et micronutrition capables de vous aider pour faire les bons choix.

Si vous avez fait l’Audit Santé PP, amenez avec vous vos résultats pour que nos conseils soient encore plus pertinents.

7. Je veux suivre et gérer l’évolution de ma santé

Depuis plusieurs années, à la Pharmacie Principale, nous avons développé une approche permettant de gérer et améliorer son capital santé appelée : Audit Santé PP. Utilisée à l’origine principalement par nos pharmaciens, cette approche est aujourd’hui gracieusement mise à la disposition de nos clients qui souhaitent optimiser la gestion de leur santé « online ».

En 10 minutes, à partir de vos réponses au questionnaire, l’Audit Santé PP vous permet de connaître votre Score Santé PP. Votre score est composé de 10 indicateurs clés de la santé que vous pouvez contrôler et améliorer, seul(e) ou en étant accompagné(e) par un professionnel.

Parmi les indicateurs clés, il y a 7 valeurs biologiques que vous avez probablement dans votre dossier médical. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez les obtenir pour le prix exceptionnel de CHF 30.- chez notre partenaire le laboratoire d’analyses Dianalabs (sans rendez-vous).

L’objectif est d’amener progressivement votre Score Santé à 100%, car cela signifie que vous faites tout ce qui est en votre pouvoir pour être et rester en bonne santé.

Nous vous recommandons de faire l’Audit Santé PP au minimum une fois par année.

Pour faire ou refaire l’Audit Santé PP cliquez sur : http://www.auditsante.ch/

 

Beaucoup de professionnels mettent l'accent sur la maladie. A la Pharmacie Principale depuis 1912, nous le mettons sur votre santé.
Merci de votre confiance – JPh de Toledo