Obésité - surpoids

  • Dans le domaine de la préparation physique et de l’entraînement, le manque de mesures scientifiquement validées a pour conséquence que les programmes nutritionnels ou d’activité physique restent dans «l’à-peu-près». Seule une approche 100% individualisée, basée sur des tests qui mesurent les fonctions physiologiques, offre une chance de comprendre ce qui se passe en nous.

    Par le Dr Michel Golay, chiropraticien, micronutritioniste, Athletica

    oct-2014
  • Lorsque l’on consulte des ouvrages sur la diététique, les trois régimes qui reviennent le plus souvent sont : le méditerranéen, le crétois et l’Okinawa (une petite île au Japon). Les plus proches de notre alimentation sont bien sûr les régimes méditerranéen et crétois. Ils sont également intéressants, car ils ne dissocient pas l’aspect santé du plaisir de la table.

    Par le Dr Gérald Langel, médecin micronutritionniste, Centre Efficium

    oct-2014
  • La plupart des Suisses savent qu’alimentation et santé sont étroitement liées. Mais, pas moins de 21% des personnes excluent toute corrélation avec le cancer. En réalité, un tiers des cancers pourraient être évités grâce à une alimentation équilibrée.
    oct-2014
  • Mal manger est à l’origine de nombreux désagréments ou de problèmes de santé. La Méthode Grinberg propose d’en prendre conscience en nous rendant attentifs à notre corps et à ses besoins.

    Par Claudine Launay, Susanne Karlsson 
et Fabrice Cortat, praticiens de la Méthode Grinberg

    oct-2014
  • Une question agite depuis plusieurs années les spécialistes de la recherche sur l’obésité: vaut-il mieux utiliser le tour de taille ou l’indice de masse corporelle (IMC) pour mesurer les risques encourus par les patients obèses ? Une large étude menée au Danemark et publiée en 2008* apporte des éléments de réponse.

    Par Højgaard et al., adaptation Patricia Bernheim

    oct-2014
  • L’excès de poids est le sixième plus important facteur de risque de maladies chroniques dans le monde; 1,1 milliard d’adultes et 10% des enfants sont désormais classés comme étant en surpoids ou obèses. En Suisse, selon une étude récente d’HealthEcon, 37,3% des Suisses présentent un excès de poids et près d’un homme sur deux souffre de surcharge pondérale.
     

    Par Jean-Charles Bastard, pharmacien

    oct-2014
  • Destiné au traitement de la surcharge pondérale chez l’adulte, le programme Alli est en vente libre en Suisse depuis janvier 2010. Présentation de ce traitement par le professeur Alain Golay, médecin chef du Service thérapie des maladies chroniques des HUG.
    oct-2014
  • L’augmentation du nombre de jeunes et d’adultes souffrant d’excès pondéral représente un problème de santé publique majeur. C’est le principal problème de nutrition auquel la Suisse, à l’instar des autres pays industrialisés, doit faire face.
    oct-2014
  • S’occuper de sa santé, c’est améliorer sa qualité de vie et prolonger sa longévité. Cela passe notamment par une meilleure gestion de son poids, explique le Prof. Alain Golay, chef du service d’enseignement thérapeutique pour maladies ­chroniques des HUG.

    Propos recueillis par Patricia Bernheim

    oct-2014
  • S’occuper de sa santé, c’est améliorer sa qualité de vie et prolonger sa longévité. Cela passe notamment par une meilleure gestion de son poids. L’excès de poids figure en effet à la 3ème place des causes de mortalité évitables.
    oct-2014

Pages